5 astuces pour rebondir après un échec

5 astuces pour rebondir après un échec

Comme vous le savez probablement déjà, l’échec est définitivement inévitable. 

Vous pourriez être au sommet dans votre domaine. Vous pourriez publier des articles ou des livres qui sont lus par des millions de personnes. Vous pourriez gérer, avec leadership et force, une équipe de mille personnes au sein de votre entreprise. Vous pourriez même être le PDG de la « startup » à la croissance la plus rapide au monde.

Mais vous devrez assurément, à un moment ou à un autre, faire face à l’échec.

Il est temps d’arrêter de penser que vous ne réussirez que lorsque vous serez parfaite ou que tout sera parfait. La perfection est une illusion et si vous êtes aux prises avec votre perfectionniste, cliquez ici.

Être la meilleure personne, employée, boss, mentor, femme d’affaires, PDG, fille, sœur, amie, etc., c’est, en réalité, seulement de faire de votre mieux et donner le meilleur de VOUS. Et, lorsque vous tombez ou échouez, il s’agit de se relever, de se secouer un peu et de continuer d’avancer.

Parce que vous tomberez, vous échouerez et ce n’est pas grave. 

Alors, je vous partage ici 5 astuces pour rebondir après un échec.

1. Cessez de croire naïvement que vous êtes la seule qui a échoué 

Surtout, vous devez lâcher prise sur l’impression que vous avez d’être la seule au monde à avoir échoué dans la croissance d’une entreprise, dans la génération de revenus, dans la rédaction d’articles, dans la publication d’un livre, dans __________ etc. (remplissez l’espace avec tout ce qui vous concerne).

Il y a des millions de personnes, chaque jour, qui se trompent et qui échouent. En fait, vous pourriez lire la biographie de n’importe quelle personne qui a réussi, et je vous garantis, que cette personne a une histoire d’échec et même plusieurs!

Cependant, ce qu’ils n’auront évidemment pas, c’est une histoire d’abandon.

2. Rappelez-vous que l’échec fait partie du processus vers le succès 

Honnêtement, l’échec est normal. Si vous pouviez faire n’importe quoi et tout ce que vous voulez sans des essais et des erreurs ou de la pratique, vous seriez surhumaine. Mais vous ne l’êtes pas, et vous n’êtes pas censée l’être !

Sincèrement, la vie consiste à découvrir qui vous êtes et cela vient en grande partie du fait de se ramasser à plat ventre.

Lorsque vous essayez quelque chose de nouveau, en général, vous ne serez probablement pas bonne au début. Cela ne signifie pas que vous n’avez pas le potentiel de l’être, cela signifie simplement que vous devez continuer à y mettre des efforts.

Pensez aux athlètes professionnels ou aux personnes influentes que vous suivez sur les réseaux sociaux. Croyez-vous vraiment qu’elles soient nées avec un talent naturel ?

Bien sûr, elles ont peut-être des compétences depuis la naissance, mais la raison pour laquelle elles sont là où elles sont est à cause de leur dévouement, du travail acharné et de beaucoup d’adversités qu’elles ont surmontées en cours de route.

3. Demandez conseil à un mentor ou professionnel de confiance

Lorsque vous échouez, il est facile de battre en retraite et de vouloir vous isoler.

Vous êtes gênée, frustrée et peut-être même aux prises avec des sentiments de déprime (qui sont humains et valides, soit dit en passant). Cependant, l’ironie, et probablement la plus importante chose à faire dans cette situation, est de tendre la main à des personnes en qui vous avez confiance.

Un système de soutien est essentiel pour votre croissance, peu importe ce que vous faites ou quel est votre secteur d’activité. Lorsque vous avez un réseau de personnes qui se soucient de votre réussite professionnelle (et personnelle), vous êtes encouragée, motivée, même si vous tombez ou lorsque vous échouez.

À la suite d’un échec, contactez les personnes en qui vous avez confiance. Demandez leurs conseils, et soyez prête à écouter parce que souvent elles ont l’expérience et le riche vécu d’avoir déjà été à votre place.

4. Soyez honnête et 100% responsable de ce que vous avez fait ou pas fait

Afin de rebondir après un échec, vous devez vous tenir responsable des choses que vous avez faites ou n’avez pas faites, surtout si elles affectent les autres d’une manière ou d’une autre.

Parfois, même nos décisions inoffensives peuvent avoir un impact énorme. Soyez consciente des conséquences de vos actions (en particulier dans notre monde hautement numérique !) et de la façon dont elles peuvent blesser les autres.

Si c’est nécessaire, assurez-vous de vous excuser et retirez l’apprentissage. Choisissez de vous concentrer sur les façons dont vous allez vous améliorer et grandir plutôt que sur les façons dont vous avez échoué.

Lorsque vous portez votre focus sur ce que vous allez faire ensuite, cela vous aidera à voir les erreurs comme des leçons, plutôt que comme des obstacles à votre croissance.

5. Corriger toutes les erreurs (si possible) et continuer d’avancer 

Vous ne pouvez pas vous accrocher au passé, aussi horrible que puisse être le moment ou la situation.

Bien que cela ressemble à l’item précédent d’être responsable, il est important non seulement de s’excuser et de retirer l’apprentissage mais aussi de réparer vos torts, le cas échéant.

Cela montre que vous assumez l’entière responsabilité de ce que vous pouvez contrôler, ce qui est tout ce que vous pouvez vraiment faire à la suite d’un échec.

Après cela, vous devez absolument vous engager à passer à autre chose. 

Il ne s’agit pas de savoir où vous êtes, mais de savoir où vous irez ensuite et surtout qui vous devenez! 

J’ai hâte de vous lire dans les commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page