9 alternatives à considérer avant de réduire vos prix

9 alternatives à considérer avant de réduire vos prix

Par les temps qui courent, vous pourriez être tentée de réduire vos prix. Et vous savez quoi, c’est votre entreprise, vos règles et vous êtes la « boss ». 

Cependant, si, en votre for intérieur, vous faites des réductions sur la base d’un état de panique ou de la peur…  attendez une minute parce qu’il pourrait bien y avoir une meilleure option pour vous.

Réduire ses prix est délicat. Principalement parce que cela programme votre communauté à patienter et à attendre à la dernière minute. Les gens seront portés à ne pas acheter avant que vous ayez une réduction en place ou que vous leur proposiez une offre spéciale.

Du point de vue financier, cela peut envoyer le message que vous ne vous valorisez pas à votre juste valeur. Et du point de vue de votre branding, cela peut nuire à la crédibilité de votre marque.

Sachez que ce n’est pas toujours le cas. Parfois, la réduction de prix peut être tout à fait appropriée. Comme par exemple, si vous :

  • retirez ou cessez d’offrir un produit de votre boutique;
  • voulez souligner l’engagement des personnes qui achètent votre produit en prévente;
  • faites une version bêta d’un nouveau programme;
  • choisissez de l’offrir aux clients qui font un paiement intégral au lieu de paiements échelonnés
  • en avez envie tout simplement (Black Friday, Boxing Day, fin d’une saison, anniversaire de votre entreprise, etc.). 

Ce n’est pas une question de bien ou de mal. Il n’y a pas de blanc ou noir mais juste une grande zone grise. Cependant, si vous êtes présentement tentée de réduire vos prix, j’ai plusieurs alternatives stratégiques pour vous.

1. Cessez de présumer que les gens n’ont pas les moyens ou qu’ils ne veulent pas acheter

Tout d’abord, voici une leçon très importante à retenirOui, beaucoup de gens font face à l’inimaginable et ce n’est pas le « bon » moment de trouver comment leur vendre gracieusement. Dans de nombreux cas, cela pourrait sonner faux.

Mais plusieurs personnes, même au milieu d’une pandémie mondiale, essaient de résoudre des problèmes, de vivre leur vie et de poursuivre leurs activités.

Beaucoup de gens de ma communauté m’ont dit avoir un coussin d’épargne, qu’elles travaillent toujours sur des projets et paient leurs factures. Elles veulent faire leur part pour maintenir l’économie.

Je travaille avec un éditeur présentement, une stratégiste d’affaires et une gestionnaire de réseaux sociaux pour divers projets à venir. Je regarde vers l’avenir lorsque les choses redeviendront « à la normale ».

Croyez-moi, je ne me vante pas du tout et je ne suis pas non plus indifférente aux impacts de la pandémie sur mon entreprise. Mais je veux et je m’assure toujours de faire avancer certains de mes projets. Et j’avoue que je suis heureuse de payer mes fournisseurs pour leur expertise.

À faire :

  • Continuez d’être visible et de parler de la transformation que vous pouvez apporter aux gens. 
  • Développer votre mindset financier (comme l’histoire selon laquelle vendre en ce moment est d’exploiter une personne d’une manière ou d’une autre).

À ne pas faire :

  • Culpabiliser les membres de votre équipe.
  • Retirer votre plan de marketing ou encore vos produits de la boutique de votre site Web. Quelqu’un est peut-être à la recherche de ce que vous offrez. Vérifiez simplement votre marketing et adoptez la teneur de vos messages à la situation actuelle.

2. Proposez des plans de paiement plus longs

Offrir des plans de paiement aidera les clients qui veulent vraiment travailler avec vous, mais qui sont actuellement préoccupés par le niveau de leur liquidité.

À faire :

  • Vous avez un événement dans un futur plus ou moins rapproché, par exemple un défi, une conférence ou une retraite pour qu’elle soit payée en totalité avant l’événement.
  • Vous avez un cours ou un produit téléchargeable qui ne prend pas beaucoup de votre temps personnel mais qui est à long terme (par exemple, un programme avec des appels de coaching en direct tous les mois, les gens sont donc incités à continuer à payer leurs paiements parce qu’ils obtiennent une valeur continue). 
À ne pas faire :

  • Si c’est un produit ou service que vous fournissez à l’avance, comme par exemple, un site Web ou encore un service que vous devez rendre en personne.
  • Si vous n’êtes pas prête à mettre des limites en place concernant les paiements ou à vous tenir debout face aux personnes qui ne respecteraient pas leur engagement, cela pourrait vous occasionner beaucoup de stress. 

3. Faites des forfaits 

Il y a beaucoup d’entreprises qui offrent des forfaits. Du café, des livres, de la coiffure, des massages, etc. Aujourd’hui, il y a des forfaits pour à peu près n’importe quoi. Vous savez du genre : achetez-en dix et bénéficiez d’une remise. 

C’est une formule « gagnant-gagnant ». Vos clients reçoivent plus, et vous vous assurez de la fidélité et longévité de votre clientèle. Et tout ça, sans réduire vos prix.

Si vous voyez vos clients sur une base hebdomadaire, mensuelle ou même trimestrielle, demandez-leur s’ils souhaiteraient bénéficier d’une remise sur le forfait. Assurez-vous aussi de communiquer clairement s’il y a une date d’expiration ou un délai d’utilisation.

À faire :

  • Si vous avez une entreprise avec des clients récurrents: massages, services personnels, webmaster, coaching, etc. Vous avez un événement dans un futur plus ou moins rapproché, par exemple un défi, une conférence ou une retraite pour qu’elle soit payée en totalité avant l’événement.

À ne pas faire :

  • Si cela vous amène dans une perte en argent ou en temps. Chaque session doit toujours en valoir la peine sinon vous pourriez ressentir très rapidement du ressentiment avec l’impression de travailler essentiellement gratuitement. Cela ne doit jamais déprécier votre marque, vos services ou vos produits.
  • N’utilisez pas cette alternative sur votre programme signature ou sur vos services haut de gamme. 

4. Offrez un bonus spécial

Vous pourriez offrir un bonus spécial et qui peut être pour une période limitée.

Par exemple, achetez tel programme ce mois-ci et vous pourrez assister à un coaching de groupe privé VIP gratuit. Au lieu d’un site Web de 3 pages, vous obtenez 5 pages. Obtenez 20 pages supplémentaires éditées gratuitement. Une bougie gratuite avec chaque achat de plus de 100$. Un chandail en édition limitée lorsque vous effectuez une commande personnalisée. Délai d’exécution plus rapide que la normale sans les frais supplémentaires.

Bon, je crois que vous avez saisi l’idée!

En présentant cela comme un bonus spécial, cela pourrait inciter les personnes qui pourraient hésiter à investir en ce moment. Certaines personnes ne peuvent tout simplement pas résister à une valeur supplémentaire et saisiront l’opportunité.

À faire :

  • Principalement sur des choses qui sont une valeur ajoutée pour vos clients, mais ne vous stressent pas et ne vous épuisent pas.
  • Pour un temps limité ou un nombre limité de clients.
  • N’oubliez pas de mettre une date d’expiration à cela, afin que des personnes dans 5 ans n’essaient pas de profiter de votre offre.

À ne pas faire :

  • N’oubliez pas de vous assurer que vous avez l’espace nécessaire à votre agenda car si vous prenez tout votre temps personnel, cela pourrait vite devenir écrasant.
  • Si vous avez de la difficulté à fixer et à respecter vos limites, soyez claire sur ce qui est offert en extra et assurez-vous de ne pas sur-livrer ou d’en ajouter.

5. Proposez de l’aide en ligne 

De nombreuses entreprises peuvent actuellement servir leurs clients en ligne. Même les industries qui traditionnellement ne faisaient affaires qu’en face à face ont dû s’adapter.

Beaucoup de mes amis sont des conférenciers professionnels, des formateurs et des consultants. Beaucoup organisent des retraites et de grandes conférences en mode virtuel. La plupart ont choisi l’alternative de reformater leurs services pour qu’ils soient en ligne et les ont, par la suite, proposés à leurs clients.

Et en passant, ne vous sentez pas obligée d’effectuer automatiquement une remise parce que vous convertissez vos services et/ou produits en ligne. Beaucoup de gens préfèrent en fait le confort du mode virtuel !

En vérité, vos clients paient pour votre solution, pas nécessairement pour votre présence physique. Je n’ai pas manqué de rendez-vous de la thérapie de couple ou mes séances de planification d’entreprise. Nous les faisons en ligne car nous avons choisi de ne pas les faire en personne. Et honnêtement, je n’aurais même pas pensé à demander une réduction de prix parce que c’est en ligne.

Trouvez un moyen créatif de faire pivoter les services et produits de votre entreprise vers des offres en ligne. Soyez proactive et assurez-vous d’offrir une solution gagnant-gagnant.

6. Partagez votre savoir-faire

Presque tous les professionnels, qu’importe l’industrie, ont quelque chose à enseigner aux autres. Des systèmes, des « checklists », des stratégies étape par étape, et vous pourriez les offrir pour avoir un revenu passif!

Consultez les débutants dans votre secteur car plusieurs ont besoin de conseils et de raccourcis concernant leurs services et/ou produits. Cela peut aussi être un bon moment pour révéler vos secrets. 

Beaucoup d’entrepreneures craignent souvent de se tirer dans le pied avec leurs propres clients si elles enseignent ce qu’elles savent, mais cela ne fonctionne généralement pas de cette façon. Ce sont deux marchés cibles différents! Certaines personnes aiment faire toutes les étapes et actions par elles-mêmes, et d’autres (comme moi) préfèrent le déléguer si possible.

De plus, l’ajout d’un programme ou d’un livre peut servir à deux fins : en plus de vous créer un revenu passif, cela peut aussi vous procurer plus de clients, car certains pourraient se rendre compte qu’il serait beaucoup plus facile de vous embaucher!

7. Proposez des versions « allégées » de ce que vous faites

Je ne le recommande pas toujours, mais c’est un excellent moyen de maintenir l’intégrité de votre service complet, tout en créant quelques options abordables pour les gens.

Par exemple, si vous avez des clients en séance individuelle, vous pourriez leur offrir un cours de groupe qui serait plus rentable pour eux.

Il faut aussi jouer avec les chiffres. Réduire de moitié le temps ne signifie pas réduire de moitié vos tarifs. C’est techniquement une remise, mais en autant que vous maintenez votre intégrité autour de la valeur que vous offrez, et que vous fixez une date limite très spécifique, cela pourrait être une bonne stratégie pour vous.

Votre temps doit toujours être la ressource la plus précieuse de votre entreprise et vous ne disposez, comme nous toutes, que d’un nombre limité d’heures par jour.

Alors, pensez à créer un programme en ligne ou à écrire un livre qui résume ce que vous faites. Beaucoup de gens ont acheté mon forfait de coaching privé à 1497$ après avoir lu mon livre sur la colère à 20$.

Il est maintenant temps de regrouper votre expertise dans une version allégée, et vous pouvez toujours par la suite proposer un autre programme ou forfait pour une aide plus personnalisée ou un soutien individuel.

À faire :

  • Si vous pouvez facilement diviser vos services en versions allégées sans sur-livrer.
  • Fixez une date d’expiration et soyez claire dans vos limites lorsque vous choisissez cette alternative. 

À ne pas faire :

  • Si vous avez l’habitude de trop livrer. Vous habituez ainsi vos clients à recevoir autant de valeur, mais pour moins cher.
  • Ne sous-facturez pas, surtout si vous pouvez résoudre un problème plus rapidement grâce à votre expertise.

8. Intégrez la philanthropie à vos offres

Certains de vos clients pourraient vouloir aider les autres et intégrer de la philanthropie (de façon temporaire ou permanente) via leur entreprise. C’est toujours une décision commerciale intelligente et valorisée.

Vous pouvez décider, par exemple, que 10% des bénéfices vont à une banque alimentaire locale ou qu’un achat déclenche un don « X » à une personne dans le besoin.

Ou encore permettez à vos clients d’acheter des cartes-cadeaux ou certificats pour des services à offrir. Je me souviens encore à quel point c’était émouvant de voir la gratitude lors d’une première séance avec une femme qui s’était fait offrir un programme de coaching avec moi.

La dame en avait grandement besoin mais n’en avait pas les moyens et c’était une amie d’une cliente qui avait déjà bénéficié de mes services de coaching qui avait décidé de remettre au suivant. 

À faire :

  • Si vos marges bénéficiaires le permettent, intégrez la philanthropie à votre entreprise.
  • Soyez ouverte envers votre communauté si on vous demande comment aider. Permettez aux gens d’être généreux.

À ne pas faire :

  • N’ayez pas peur de dire à vos clients que cela doit être fait en privé ou de manière anonyme. Au départ, les gens font des dons pour se sentir bien.
  • Ne donnez pas trop au point de mettre votre entreprise en péril. Cela doit être durable et rentable pour vous.

9. Aidez les gens à vous payer facilement

Soyez attentive aux obstacles qui pourraient empêcher les gens de travailler avec vous. Est-ce que votre site web n’est pas clair? Votre bouton « s’inscrire ici » est-il clairement visible sur vos pages? Ce n’est pas le moment d’être timide. Jetez un œil à vos offres et simplifiez si nécessaire.

Quelqu’un peut-il littéralement appuyer sur un bouton et acheter quelque chose chez vous en ce moment? Avez-vous un système en place, comme Paypal?

En résumé, les gens ne peuvent pas vous donner d’argent si vous ne leur dites pas ce que vous pouvez leur offrir. Les gens ne peuvent pas vous soutenir si vous ne le demandez pas.

J’espère que cela a suscité quelques idées sur ce que vous pouvez faire AVANT de commencer à réduire vos prix.

Quelle alternative voudriez-vous mettre en place en premier?

J’ai hâte de vous lire dans les commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page