C'est peut-être le temps de vous recharger?

C’est peut-être le temps de vous recharger?

Est-ce que vous ressentez actuellement que c’est le temps de vous recharger? Peut-être que c’est la petite voix à l’intérieur de vous ou bien tout votre corps qui vous lance ce message? 

On s’entend le dire si souvent : « se recharger est important » ou « personne n’est indispensable ». On se doit d’être honnête, même si on le sait, souvent on agit comme si on l’était.

Et pour savoir si vous vous croyez indispensable, observez votre attitude lorsque vient le temps de vous recharger, de prendre une pause, du temps pour vous ou des vacances!

Le piton « panique » allume quand arrivent les derniers jours avant le départ… on a toutes besoin de se recharger l’esprit, le coeur et notre corps. Non seulement, nous en avons besoin mais souvent, c’est nos collègues ou les membres de notre équipe aussi qui en ont besoin 🙂 

J’irais même jusqu’à dire que l’avenir de votre entreprise tout entier en dépend?

Une médaille d’honneur!

Malgré cette petite voix qui essaie de nous faire des accroires, être esclave n’est pas un prérequis pour réussir ni une source de valorisation saine!

Faire trois semaines entre le lundi et le vendredi avant le départ pour se recharger pendant quelques jours ou pour des vacances était devenue une habitude, mauvaise, mais tout de même une habitude pour moi.

Être hyper-stressée et épuisée est, pour certaines (et j’étais une de celle-là), une médaille d’honneur qu’elles portent avec fierté. Et on se met à valser avec la gamme d’excuses qui va du « c’est tellement pas le bon moment » à « il n’y a personne d’autre qui peut le faire ». Évidemment?

Votre corps se recharge complètement, si et seulement si, vous donnez aussi congé à votre esprit (qui est « booké » mur à mur avec la fabrique complète d’hamsters qui roulent à 300km/heure).

Il ne se recharge pas non plus lorsque vous êtes en train de taper fébrilement sur votre clavier ou que vous essayez tant bien que mal d’envoyer des textos avec vos pouces surdimensionnés sur l’écran de votre téléphone.

De ne pas se recharger ne met pas seulement votre santé à risque!

Ne pas prendre de repos, de pauses ou de vacances peut aussi :

• Diminuer votre créativité
• Créer de la difficulté face au changement
• Baisser votre productivité
• Agir tout en étant déconnectée (syndrome de l’auto-pilote ou du Zombie)
• Procurer un épuisement professionnel

Si vous ne prenez pas le temps de vous recharger… restez, je vous en prie, prudente de ne pas vous pousser au-delà des limites de la santé et du gros bon sens.

Posez-vous la question : Et si votre meilleure amie agissait de cette façon, qu’est-ce que vous lui diriez? 

Malheureusement, parmi celles qui parviennent à s’échapper et selon une étude américaine, 60% disent demeurer liées d’une façon quelconque au travail, y compris lorsqu’elles sont en recharge, en pause, en repos ou en vacances.

Elles répondent déjà aux courriels le week-end avant le retour au travail (« been there done that » oui, j’avoue, je faisais ça aussi!)

Donc pas de « si »  ni de « mais » qui tiennent. Vous méritez de vous recharger, des congés, du temps, du repos et des vacances. Et ce, sans votre réservoir d’oxygène (alias, tout instrument à clavier : téléphone, tablette, portable). Vous vous le devez pour vous détendre vraiment, recharger votre batterie et retrouver une clarté renouvelée. 

Alors, vivez l’expérience et débranchez-vous!

Osez, pour une période de temps, vivre une version « unplugged » de vous-même!

Pour vos prochains congés, repos ou vacances, évitez les courriels et messages de toutes sortes pendant cette période est plus facile à dire qu’à faire. Essayez de ne pas vérifier, si c’est vraiment important, ayez confiance que ce sera toujours là à votre retour! 

Si, à votre retour, vous voulez être :

• Plus en forme physiquement
• En mesure d’avoir un esprit vif et frais
• Encore plus productive et efficace de façon maximale

Prenez une pause, du temps ou des vacances!

Et, paraît-il, que lorsque vous vous rechargez régulièrement, vous pourriez aussi vivre plus longtemps? Non négligeable, n’est-ce pas?

Alors, dites-moi quels bénéfices retirez-vous lorsque vous prenez le temps de vous recharger?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page